Défibrillateur

L’arrêt cardiaque concernerait en France de 30 000 à 60 000 personnes par an et la seule solution pour sauver des vies est de faire repartir le cœur par un choc électrique dans un délai le plus court possible. Si on utilise immédiatement un DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) chez une victime d’arrêt cardiaque par fibrillation ventriculaire, les chances de survie sont les plus élevées. En effet, le taux de survie suite à la défibrillation au cours des toutes premières minutes est de 85 % voire plus (contre 3 à 5 % si l'on ne fait rien).
La municipalité a donc décidé de se doter d’un défibrillateur installé sur la façade de l’école publique, derrière l’église : l'endroit est facile d'accès et proche des principaux lieux recevant du public.


Le DAE, relié au centre de secours, peut être manipulé par le grand public. Il guide l’utilisateur vocalement étape par étape en toute sécurité, détecte le besoin et ne se déclenche que si nécessaire. Il garantit donc un usage sans risque.


Les 3 gestes qui sauvent


1 - Appeler le 15 (SAMU) pour donner l’alerte.
2 - Masser le cœur de la victime, 120 compressions par minute, soit 2 par seconde.
3 - Brancher le défibrillateur et suivre les instructions de l’appareil jusqu’à l’arrivée des secours.
 
Il peut sauver des vies !!! Osez ! Le pire est de ne rien faire !


Covoiturage



En deux mots, le covoiturage, c’est écologique et économique. Sur Saint Etienne, vous retrouverez l’aire de covoiturage près du cimetière.

Le Falleron


Le Syndicat d’Aménagement Hydraulique (SAH) procède actuellement à une évacuation des eaux du Falleron (ouverture de la vanne du moulin), afin de permettre le dévasement naturel. L’objectif est d’améliorer la qualité du milieu et de rendre l’ouvrage plus franchissable pour les poissons.

Plus de renseignements sur Ouest-France